Search
  • florence deruy

Le ghee, un trésor doré

Updated: Dec 18, 2018

Le ghee, beurre clarifié, ses vertus, comment le préparer


Le ghee est obtenu à partir de beurre que l'on fait fondre à feu très doux, débarrassé du petit lait, de la caséine et des impuretés, qui remontent petit à petit à la surface au cours de sa cuisson, et de son esu qui s'évapore.

On obtient ainsi un liquide doré, qui a un petit goût de noisette, que l'on peut conserver jusqu'à 6 mois en dehors du réfrigérateur.


En Inde, il est présent dans tous les foyers et utilisé en cuisine pour la préparation de nombreux plats traditionnels et de desserts.


Issu de l'animal le plus sacré, la vache, il symbolise, dans la mythologie Hindoue, l'engendrement des êtres sur terre, et c'est pourquoi il est considéré comme le protecteur et le garant de la vie. Ainsi, il tient une place particulière dans les offrandes quotidiennes, les poojas. On utilise aussi des lampes à ghee afin de protéger et purifier les maisons.


Selon l'Ayurvéda, le ghee a des vertus unanimement reconnues. Il est considéré comme régénérant, nutritif, purifiant. Il renforce le système immunitaire et le système digestif en permettant une meilleure assimilation des nutriments. Il entre dans la préparation des remèdes, notamment comme véhicule des plantes dont il accroît les effets.


Entre autre, on lui attribue les qualités de nettoyage, de tonification et de réjuvénation : il nourrit les tissus les plus profonds, améliore les fonctions cérébrales (notamment la mémoire). Il permet de soulager les brûlures et apaiser les coups de soleil.


Que de bonnes raisons pour ne plus hésiter à faire son propre ghee et à en consommer!


Préparation du ghee :

Dans une casserole à fond épais, mettre 1 kg de beurre non salé de très bonne qualité, bio et au lait cru de préférence, coupé en très gros morceaux, si vous avez une motte, sinon coupé en deux pour des plaquettes de 250 g. Laisser fondre à feu doux, et quand tout est fondu, remuer souvent. Le mélange doit faire de petits bouillons. De l'écume remonte en surface, ne rien enlever, et continuer à remuer pour éviter que le dépôt qui est au fond ne brûle.

Petit à petit, ça change de couleur, d'aspect, d'odeur. On entend le mélange crépiter.


Pour savoir on en est dans la cuisson, il faut surveiller :

- la couleur du mélange qui va passer de mat à brillant,

- l'aspect du liquide qu ipasse d'opaque à translucide,

- l'odeur qui change et s'éloigne de celle du beurre pour se rapprocher d'une odeur de noisette


Comme l'eau doit être également complètement évaporée, il faut vérifier, quand on a l'impression que le ghee est presque prêt, si il reste de l'eau ou non.

Il faut tremper un petit morceau de papier dans la casserole après avoir écarté la mousse à l'aide d'une cuillère, et l'allumer immédiatement. Si il crépite, c'est qu'il reste de l'eau.


Quand il ne reste plus d'eau, que le liquide est translucide, bien brillant, de couleur dorée, que l'on voit le fond de la casserole, et que presque plus de mousse ne remonte à la surface, que le ghee répand une bonne odeur de noisette, il faut encore continuer un peu la cuisson en surveillant attentivement les dépôts au fond, car cela peut brûler, et le ghee ne sera pas bon à consommer.

Quand on voit que ces dépôts prennent une couleur dorée également, retirer du feu, et laisser reposer quelques minutes. Puis verser dans des bocaux en verre préalablement bien lavés et séchés, au travers d'un filtre à café. Ne refermer les bocaux que lorsque le ghee a refroidi.


On peut le conserver ainsi en dehors du réfrigérateur pendant plusieurs mois. Le mettre au frigo compromettrait sa bonne conservation.

N'hésitez donc pas en en faire 1 kg à chaque fois, puisque le temps de préparation est relativement long.

Une bonne occasion pour préparer ce cadeau que vous vous faites en pleine conscience, dans un moment calme pour vous.




14 views

​© 2018-2020 par Bien Etre Soi. Créé avec Wix.com