Soins Energétiques

Durant toute notre vie, nous sommes confrontés à des événements extérieurs

qui viennent bousculer notre enveloppe énergétique,

perturbant ainsi son bon équilibre.

Les soins proposés visent à réactiver votre potentiel d'auto-guérison.

Les Soins Energétiques

Soins à mon cabinet, sur rendez-vous, Champmotteux (91) ou à distance (voir plus bas)

Lithothérapie bioénergétique

Rééquilibrage énergétique à l'aide de pierres semi-précieuses et de cristaux, placés à différents endroits du corps de manière à entrer en résonance avec les chakras.

Ce soin vise à une réharmonisation globale et une meilleure circulation énergétique.

C'est un soin durant lequel vous restez habillé.

  1h     -    60 euros

Magnétisme et énergétique

Rééquilibrage global à l'aide de techniques énergétiques visant à dégager les blocages, et permettant de soulager un certain nombre de symptômes physiques tels que des douleurs lombaires, sciatiques, migraines, douleurs articulaires...

C'est un soin durant lequel vous restez habillé, qui intervient à la fois sur le plan physique, mental et émotionnel.

Il favorise votre capacité de récupération, et stimule le potentiel d'auto-guérison présent en chacun de nous.

Parfois combiné à l'utilisation des pierres et des cristaux, selon vos besoins.

 

   1h15 à 1h30   -  80 euros

Soins énergétiques 

à distance

La même technique que le soin de magnétisme et énergétique ci-dessus.

Prévoyez un endroit calme, et installez-vous confortablement, afin d'être le plus détendu possible.

Un entretien téléphonique sera fait au préalable quelques jours avant le soin, au moment de la prise de rdv ou juste après si vous prenez rdv par mail, ceci afin d'avoir quelques éléments vous concernant. Une photo envoyée par mail pourra vous être demandée.

Le soin dure 1 h environ. Puis nous faisons le point par téléphone.

Le règlement doit être effectué avant le soin, via paypal ou lydia (je vous transmettrai les détails au moment opportun)

 

   1h  -  55 euros

Conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret n°60665 du 4 juillet 1960, à l’article L489 du code de Santé Publique et au décret n°96-879 du 8 octobre 1996, les techniques pratiquées n'ont aucune visée médicale ou thérapeutique, et ne remplacent en aucun cas un avis médical.