Les sens, Essence de Vie - Prendre soin de la vue


Si le visage est le reflet de l’âme, les yeux en sont les interprètes – Cicéron


Nos yeux, comme une fenêtre qui permet l’apparition de notre intériorité, expriment beaucoup de nous. Nos différentes émotions, notre état d’esprit, passent par nos yeux donnant à voir de nous-même.


Les yeux, par le sens de la vue, nous permettent d’appréhender ce qui nous entoure.

Nous pouvons voir la beauté du monde, percevoir des informations importantes qui seront ensuite analysées et traitées. La puissance du regard nous amène dans une communication subtile à l’autre, qui permet de se passer de mots.


La vue est reliée au dosha Pitta, et particulièrement au sous-dosha Alochakapitta, qui absorbe et digère les images et les couleurs. La présence de trop de feu dans le corps, entraînée par un déséquilibre de Pitta, peut amener une altération de la vue, de la tension oculaire, des inflammations, etc.


Pour prendre soin de notre vue, plusieurs outils sont à disposition : que ce soit des exercices, des pratiques à insérer dans la routine quotidienne, des préparations, des soins, et même les aliments riches en bêta-carotène, et en vitamine A


Alors allez-y les yeux fermés avec la carotte, c’est le plus efficace : en jus fraîchement réalisé (je vous déconseille le jus en bouteille qui n’aura pas le même effet), ou cuite. Le persil, le jus de concombre, les noix, les pommes, les myrtilles, les raisins, et pensez à mettre du curcuma, du cumin, de la coriandre et du fenugrec dans vos plats.


Adoptez quelques exercices de yoga des yeux, notamment, frottez vos paumes l’une contre l’autre et déposez-les délicatement sur eux. La chaleur douce et diffuse ainsi procurée détend les nerfs et améliore la circulation sanguine.

Lors de votre toilette matinale, vous pouvez inclure ceci quand vous faites gandush (je reviendrai sur cette pratique quand j’aborderai le Goût, si vous ne connaissez pas) : avec une eau légèrement plus fraîche que la température ambiante, aspergez-vous un œil, tout en le gardant ouvert une dizaine de fois, puis faites de même avec l’autre. Au début, aspergez les yeux 10 fois. Au bout de deux semaines, faites-le 15 fois, et deux semaines plus tard faites-le 20 fois. Répétez 3 fois ce cycle.


Pour pallier à la sécheresse oculaire, déposez une goutte d’huile de ricin ou une goutte de ghee dans chaque œil le soir au coucher.


En cas de conjonctivite, faites infuser pendant 5 minutes 1 cuillère à café de graines de coriandre légèrement concassées et 1 cuillère à café de feuilles de coriandre fraîche dans 25 ml d’eau bouillante. Filtrez et garder 24 h au frigo. Mettez des compresses de gaze stérile trempées dans cette infusion deux ou trois fois par jour pendant quelques minutes afin de réduire l’inflammation.


L’été, lavez vous les yeux à l’eau de rose, et déposez une goutte dans chaque œil le matin. Cela les protégera de la chaleur.

Bien évidemment, tous ces conseils ne remplacent pas un avis médical. Et soulager en externe reste un complément d’un travail de fond effectué en collaboration avec un praticien.


N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout